Course à pied et douleurs aux genoux | Premier-Marathon.com

Course à pied et douleurs aux genoux

with Pas de commentaire

Avant de lire cet article, un point important est à souligner. Cet article ne peut évidemment pas remplacer l’avis d’un médecin sur vos problèmes et vos douleurs aux genoux. Les douleurs physiques sont un signal d’alarme et la visite d’un médecin ne devrait en aucun cas être repoussée ou remplacée. Plutôt votre problème sera pris en main, meilleures seront vos chances de guérir rapidement.

Genoux

Douleurs aux genoux en courant et marchant – Quelques infos importantes !!!

Oh ce que j’en ai souffert ! Sacrés genoux !!! Les douleurs aux genoux sont la source principale de problèmes chez les coureurs. Dans mon cas les douleurs avaient commencé pour plusieurs raisons:

  1. Je me suis lancé dans un entraînement plus exigeant que mon corps ne pouvait le supporter.
  2. Je n’étais absolument pas informé sur les techniques de course et la façon de poser les pieds au sol.
  3. Je ne savais pas que j’étais un pronateur, d’ailleurs je ne savais même pas que ça existait. Je n’avais donc pas les chaussures adaptées à mon « style » de course.

De nombreuses douleurs aux genoux proviennent de l’usage excessif de cette précieuse articulation, ou tout simplement d’une surchage sur l’articulation. Il y a aussi le fameux « genou du coureur » ou syndrome rotulien qui est la cause d’environ 80% des visites dans les consultations de rhumatologie ou traumatologie. Mais je ne veux pas en dire plus, je ne suis tout simplement pas médecin.

Je veux simplement partager mon expérience. Lors de mes problèmes aux genoux et mes séances de physiothérapie qui ne m’ont pas directement aidées, je me suis tout simplement arrêté de courir. Etant donné qu’il n’y avait pas de progrès avec la physiothérapie, je suis retourné chez le médecin. Je me suis laissé injecter avec une grosse aiguille, une solution douteuse, que je n’ai vraiment pas bien supportée. J’en avais assez, j’ai tout arrêté.

Je ne pouvais pas ne pas faire de sport. Impossible pour moi ! J’ai donc repris des sports plus doux. J’ai décidé de me déplacer en vélo autant que possible, marcher et nager. Mais un conseil que je vous donnerais est de surveiller votre alimentation pour perdre votre excès de poids avant de vous mettre à la course.

Pour ma part, le fait d’avoir des pieds plats, fait que la voûte plantaire s’affaisse sous mon propre poids, entraînant une pronation (la malléole est déviée vers l’intérieur sous l’effet de la charge). Cette pronation fait que les genoux ne sont plus alignés au reste du corps et usent fortement l’articulation.

Je vous recommande fortement quelques séances d’école de course pour éviter les douleurs dûes à une mauvaise foulée. En contre partie, vous allez non seulement éviter les douleurs, mais aussi optimiser la qualité de la foulée, en minimisant la force et l’énergie perdue à chaque pas de course. C’est ce qu’on appelle une foulée économique.

De vieilles chaussures de course, ou des chaussures inadaptées, peuvent aussi être une raison de douleurs aux genoux. Il faut savoir que si vous courez de courtes ou longues distances, si vous êtes plutôt lourd ou léger, coureur pronateur, universel ou sous-pronateur (supinateur), chaque cas est différent. Chaque coureur doit aussi être conscient que les chaussures ont une durée de vie d’environ 800 à 1000 km pour la majorité.

 

Est-ce que je peux quand même courir si j’ai des douleurs ?

Je ne le conseille pas. Mieux vaut prendre une pause, vérifier que chaque point mentionné à été vérifié, et demander à des spécialistes de course à pied et médecins, les conseils adéquats pour éviter les douleurs pendant la course. Pour ma part, ni mon médecin, ni mon physiothérapeute ne m’avaient proposé des exercices pour changer ma foulée. C’est un apprentissage. Quand j’ai couru pour la première fois deux heures sans aucune douleur, j’étais vraiment heureux.

 

Comment éviter les douleurs pendant la course ?

Le travail doit être fait en amont. Le choix de bonnes chaussures dans des magasins spécialisés qui peuvent vous filmer sur tapis de course lors de l’essai de différentes chaussures. La tonicité du corps doit être augmentée avec des exercices de gainage et de la pliométrie. Ces exercices feront travailler beaucoup de muscles qui stabilisent les articulations. Le renforcement des pieds avec des exercices spécifiques seront nécessaires. Faites des cycles d’entraînement avec des périodes moins chargées dans vos programmes de courses.

 

En résumé, pour éviter les douleurs aux genoux

  • portez des chaussures adaptées
  • préférez un sport moins traumatique que la course si vous êtes en surpoids (vélo, natation, éliptique)
  • Apprenez les rudiments d’une foulée économique
  • Faites des exercices de gainage et de la pliométrie pour renforcer les muscles stabilisateurs
  • prévoyez des microcycles (1 semaine) et macrocycles (1mois) d’entrainement avec une charge d’entraînement croissante sur 3 semaines, puis une semaine avec une faible charge d’entraînement
  • Ne courez pas si vous avez des douleurs, le corps n’émet pas d’alarme sans raisons.

 

Et vous, avez-vous déjà eu des douleurs aux genoux ?

En avez-vous identifié la cause ?

Laissez votre commentaire ci-dessous

 

Répondre

Vous êtes libre de recevoir GRATUITEMENT  votre guide : 10 Astuces pour éviter la fatigue chronique 

x